Professeur

Bruno Cointrel est professeur de Taï Chi Chuan Diplômé d’Etat, il est agrémenté Jeunesse et Sports et a sa carte professionnelle.


Bruno a démarré la pratique des arts martiaux par l’Aïkido. En 1994, il découvre les arts martiaux chinois internes avec la pratique du Taï Chi Chuan. Son professeur, William Nelson lui offre rapidement de devenir un des piliers parmi les enseignants de son école, Le Méridien en Dordogne. Bruno enseigne donc le Taï Chi Chuan au sein de cette école pendant une quinzaine d’années.

Ecole de Cheng Hsin d'Isère, Grenoble
Championnat du monde, Singapour 2006

Son professeur l’emmène en voyage en France, Europe et Asie dans le cadre de sa participation aux championnats. Bruno se fait durant toutes ces années l’ambassadeur du Taï Chi Chuan de l’école Cheng Man Ch’ing en remportant de nombreux titres de champion, parmi lesquels :

  • Vice-champion du monde en Tui-shou en 2002 et 2006
  • Troisième champion du monde en forme et épée en 2000 et 2006
  • Vice-champion d’Europe à la forme en 2002
  • Vice-champion de Suisse en Tui-shou en 2002
  • Vice-champion d’Europe en Tui-shou en 2004
  • Vice-champion d’Angleterre en Tui-shou en 2004
  • Champion de France en Tui-SHou et en forme de 2001 à 2005
  • Champion de France en forme et en Tui-shou mobile en 2011 après sa formation au Texas

Bruno participe aussi, au sein de l’association France-Tuishou, à l’arbitrage des championnats français et européens puis à la formation des arbitres.

Sa participation aux championnats est motivée par l’occasion de tester sa pratique, de découvrir ses propres limites et bien sûr d’entrer en interaction avec d’autres pratiquants. Mais s’il remporte la plupart de ses combats dans la discipline qu’il affectionne tout particulièrement, le Tui Shou, il en reste frustré par le questionnement suivant : Les arts internes sont censés ne pas utiliser la force musculaire mais seulement la force intrinsèque, or il ne rencontre aucun athlète ni enseignant capable de l’appliquer réellement et de lui transmettre ce fondement.

En 2007, son professeur invite Kevin Magee en Dordogne pour animer un stage. Kevin Magee est un athlète d’arts martiaux formé depuis de nombreuses années à l’art du Cheng Hsin par Peter Ralston. Bruno découvre avec merveille que le Cheng Hsin renferme les réponses qu’il cherche depuis si longtemps sur la non-force. En 2010, il part sept mois en apprentissage aux États Unis auprès de Peter Ralston, fondateur du Cheng Hsin, Art de la puissance sans Effort (chenghsin.fr).

Ecole de Cheng Hsin d'Isère, rue Parmentier, Grenoble

Depuis, Bruno continue d’enseigner le Taï Chi Chuan selon l’école de Cheng Man Ch’ing et a enrichi la compréhension de sa pratique et amélioré ses compétences avec le Cheng Hsin. Il s’inscrit désormais dans la communauté internationale de l’école de Cheng Hsin au sein de laquelle il continue à se former et à enseigner. Ses cours sont maintenant enracinés sur les trois disciplines du Cheng Hsin, la puissance sans effort, le body-being et le travail du « devenir conscient ». Car ce sont là les piliers incontournables de la force intrinsèque. Il se prépare aujourd’hui à passer son quatorzième niveau (kyu) en Cheng Hsin.