Vinyasa Yoga

Christopher Guymard vous propose du Vinyasa Yoga le mardi de 19h45 à 20h45 et le mercredi de 12h30 à 13h30.


Le Yoga étant un dialogue entre le corps et l’esprit, il est nécessaire de les unir dans la pratique et de ne pas privilégier l’un sur l’autre. C’est cet aspect qui place le yoga sur « le fil d’un rasoir ». L’union que je propose tente d’éviter l’écueil de la quête de performance, ou ce besoin égotique de prouver ceci ou cela. Faire du Yoga, c’est une occasion de s’éloigner du jeu. Le jeu qui nous invite à dire je. Et parler d’une autre personne. C’est prendre conscience du corps et de certaines facultés se sentir que ce jeu occulte pour trouver ou retrouver une manière d’être et de vivre, peut être plus achevée. Le yoga permet de prendre de la distance par rapport aux passions, trouver l’équilibre et peut-être agir plus librement. Sa pratique déborde, en ce sens que ses bienfaits, visibles ou subtils, ne peuvent être contenus. Comme la méditation, il est indissociable de l’action. Fermer les yeux est une manière d’y voir plus clair. Porter la lanterne qu’il constitue peut parfois nécessiter beaucoup d’effort. Seule la volonté permet d’entretenir la confiance, la patience et l’espoir. Trois composantes de la sagesse. C’est sans doute là un jeu qui en vaut la…chandelle.

YogaVinyasaChristopherG

Le Yoga que j’enseigne s’assimile au Raja Yoga ou Ashtanga Yoga : le Yoga aux huit branches élaboré par Patanjali. Il vise la fluidité et le dynamisme dans l’enchaînement des asanas. Entre les postures, s’intercale une courte séquence nommée Vinyasa. Elle détend et laisse circuler l’énergie. Le Yoga développe la conscience du corps et son union avec l’esprit. Il permet de dompter le mental, calmer la conscience et la détourner de l’égo.

La conception yogique distingue trois qualités dans la nature. Rajas, Tamas et Sattva. Les séances visent à atteindre Sattva par la mise en œuvre de Rajas (l’énergie) et de Tamas (inertie). Il s’agit donc de canaliser l’énergie, d’appréhender le corps, le mouvement, autant que le temps et l’espace d’une manière différente. L’agitation ou le phlegme sont transmutés et l’on glisse dans un état méditatif et énergétique. Voilà ce que mes séances cherchent à mettre en œuvre, en apportant des solutions toujours différentes compte tenu des élèves, du moment de la journée, du climat ou encore des saisons.

Mon travail de séquençage s’inspire largement du Ashtanga et du Vinyasa Yoga, mais il emprunte aussi à d’autres types de Yoga comme le Hatha Yoga, le Yoga Llyengar et le Kundalini Yoga. Yoga Llyengar pour sa conception de l’alignement et l’exactitude des postures. Le Hatha Yoga pour le travail sur l’immobilité, la conscience et le mouvement. Le Kundalini Yoga pour la fluidité de ses mouvements lancinants, le travail du plancher pelvien et des centres énergétiques.

Les séances suivent généralement le parcours d’apprentissage. Elles obéissent toutes à un même principe : travail des centres énergétiques de bas en haut. C’est très souvent le cas, bien que cela puisse changer pour les élèves expérimentés. Le plus important reste cependant la base, car c’est elle qui nous maintient en bonne santé et bien ancrés parmi les nôtres et sur Terre. Il importe de s’assurer de bien fortifier les fondations de la pyramide qu’on édifie si l’on espère aller plus loin. Mula bandhas, ce n’est pas qu’une contraction musculaire. C’est la confrontation de plusieurs mondes, plusieurs chemins qui s’offrent à nous et qu’il va falloir choisir désormais.

Dojo de l'Ecole de Cheng Hsin d'Isère

Blanc

Site web: www.ancolia-yoga.com
mail: ancoliayoga@ouvaton.org